"" ""

Articles récents

Pages

mardi

Pourquoi je sabote mon régime? ☁ϟ☹

Kikou mes régimeurs et régimeuses,
saboter son régime


   Nous avons tous des comportements qui laisse plus ou moins a désirer. Souvent même, nous pensons faire pour le mieux alors qu'en fait on se fais plus de tord que de bien. 
Allons voir comment nous sabotons très souvent notre propre régime d'amaigrissement, et cela inconsciemment.  
A la lumière de ce que nous allons découvrir, nous pourrons déjouer ces pièges et contrer ces schémas destructeurs.  
Ne perdons pas une minute et allons voir ça maintenant!!! .......
  



 l’auto-sabotage


L’auto-sabotage est un ensemble d’attitudes, de comportements, d’habitudes plus ou moins conscient qui empêche la réalisation d’actions nécessaires à la résolution d’un problème. C’est finalement un mécanisme qui vise à se protéger du risque de ressentir de la douleur en cas d’échec. 

Il peut prendre la forme de consommation d’alcool, de médicaments ou de stupéfiants, de procrastination, ou de grignotage alors qu’on suit un régime.

-Pour résumé: l’auto-sabotage, c’est quand nous disons que nous voulons quelque chose, et que nous faisons en sorte que cela ne se produise pas.







Pourquoi on gâche les choses!

         

 La familiarité de «l’échec». Peut-être que nous sommes tellement habitués à des situations où les choses ne fonctionnent pas comme nous le voudrions. Ou parce que nous sommes entourés de personnes dont la spécialité est de mettre des bâtons dans les roues, en se comportant de façon à détériorer ou à détruire quelque chose de prometteur.

 Un besoin inconscient de vouloir garder le contrôle
 Ainsi nous pouvons penser qu’une situation est vouée à l’échec, car nous trouvons que cela est «trop beau pour durer». Ainsi nous pouvons concevoir l’échec, de façon à nous faire croire que nous gardons le contrôle de la situation, alors que nous avons causé son échec.




 Le sentiment d’être indigne
La faible estime de soi peut conduire des gens à l’échec, car ceux-ci pensent qu’ils « ne méritent pas le succès ou le bonheur ».







Comment arrêter ce cycle infernal?


   

1) Observez-vous

Oubliez de justifier pourquoi vous avez fait (ou que vous n’avez pas fait) ceci ou cela, il suffit de voir par vous même. L’adage « N’écoutez pas ce que les gens disent, mais regardez ce qu’ils font… » pour voir ce qu’ils aiment réellement, peut être appliqué à vous même aussi. Imaginez que vous êtes quelqu’un d’autre dont vous étudiez le comportement. Demandez vous : « Que suis je en train de faire ? » et « Qui était aux commandes ? ». 
Que savez vous du sabotage et comment il agit ? Essayez de comprendre le mécanisme, et regardez votre propre comportement le plus clairement possible. Assurez vous que votre comportement n’a rien à voir avec le sentiment de culpabilité, mais soyez plutôt objectif avec vous même. 

2) Rappelez-vous que le succès n’est pas noir ou blanc

Pensez (et prenez l’habitude de bien penser) au véritable succès, parce qu’il pourrait être différent de ce que vous pouvez assumer inconsciemment. Avoir de bonnes relations, par exemple, ne fait pas tout dans la vie, et gagner beaucoup d’argent ne résout pas tous les problèmes. Le succès n’est pas noir ou blanc, tout est relatif. Alors, rappelez-vous que avoir du succès (de quelque manière) ne doit pas sembler si étrange quand ça arrive, parce que c’est une partie naturelle de l’être humain. 

3) Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain

Les gens ont souvent tendance à pratiquer l’auto-sabotage pour cause de perfectionnisme. A quoi sert de faire quelque chose si ce n’est pas parfait ? Peut être avez vous entendu parler des recherches récentes qui démontrent que des personnes ayant suivi un régime strict pour perdre du poids seraient alors susceptible de manger d’avantage, si elles sentent qu’elles ont dévié de leur régime alimentaire, même parfois légèrement. Donc en cas de demi échec, si vous manquez de recul, vous arrêtez consciemment et immédiatement votre projet puisque vous le considérez comme perdu. Puisque le projet est fichu, vous continuez de le ruiner jusqu’au bout.


4) Pensez au-delà de vous-même

La plupart d’entre nous n’aiment pas se sentir considérés comme égoïstes. Mais il est aussi vrai de dire que l’auto-sabotage ruine aussi des choses pour les autres. Et donc on peut parler d’un comportement égoïste. Les gens refusent souvent d’admettre qu’ils se comportent égoïstement, parce qu’ils n’ont pas l’intention d’être égoïste. Mais c’est bien leur comportement.
 Dès que nous aurons pris l’habitude d’évaluer les besoins de l’ensemble du groupe et non pas seulement à partir de ses propres impulsions émotionnelles, il devient vraiment difficile de saboter des situations.


5) Découvrez la vie

Toute la vie est une exploration. Être ouvert à la vie, c’est voir où certaines expériences vont vous conduire et accepter ouvertement le bien comme le mal. Bien sûr, si quelque chose ne fonctionne vraiment pas, ou ce n’est vraiment pas pour vous, ce n’est peut être pas la peine d’insister. Mais si c’est vraiment une réticence à explorer la vie, et à avoir une expérience bonne et saine, il y a des domaines qui nécessitent un certain travail sur soi-même.


Conclusion

 
 Le chemin pour ne plus recourir à vos auto-sabotages sera certainement difficile comme tout processus de changement. Restez concentré, pensez à la récompense que leur anéantissement représentera pour vous et surtout...gardez le cap !

A bientôt pour une autre billet qui j’espère vous aidera!
Bisous
xxx
Votre coach





3 commentaires:

  1. Maxence8/12/15

    Rhroooo on dirait que cet article a été écris pour moi..... merci ça m'aide beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Astrid10/12/15

    Ohlala c'est tout moi ça!!!!! Merci ça m'aide a prendre conscience de trucs importants. Y'a du boulot mais je suis motiver et c'est en grande partie grâce a ton blog . Merci encore .

    RépondreSupprimer
  3. Marie-Maude11/12/15

    Wow un énorme merci pour cet article! Ça m'as fait prendre conscience de plein de choses et je pense pousser plus loin la réflexion.
    Quel blog merveilleux!!!! Quelle chance de t'avoir découverte!

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaires s.v.p